Voiliers de travail
- n. f. – syn. masula, masoola, masula manché, padagu, salangu (ind.) ; chelinga (ang.). Bateau à fond plat non ponté de la côte de Coromandel, avec une partie  centrale carrée et pointu sur les deux bouts. Les chelingues ont de 8 à 12 mètres de longueur, de 2,60 à 3,00 mètres de largeur et de 1,20 à 2,00 mètres de creux. Elles ont des bordages de 4 centimètres d'épaisseur, réunis par une couture en fil de coco renouvelée tous les ans, et qui presse un bourrelet d'étoupe. Il n'y a pas de membrure, les bancs tiennent lieu de renfort. Propulsées par une douzaine de canotiers, elles sont barrées par un aviron de galère. Leur structure très souple est finalement un atout dans les franchissements de la barre qui se terminent par un échouement brutal sur la plage. Les chelingues sont utilisées pour débarquer les passagers et les marchandises sur la côte    Masula repêché par un archélogue danois à Trinquebae en 1995. Masula en 1687
                                                Chelingue  
Voiliers de travail - (c) tous droits réservés 2016-2018 - contact : dossiersmarine@free.fr